Maisonalouer.site » Immobilier » Comment calculer les intérêts d’un prêt immobilier ?

Comment calculer les intérêts d’un prêt immobilier ?

Avez-vous un projet d’acquisition de logement ? Vous savez déjà que le prêt immobilier est une bonne alternative pour vous si les moyens ne s’y prêtent pas. Mais alors, ce que vous ne devez pas ignorer, c’est l’intérêt des organismes bancaires que vous devez payer au remboursement. Voyons ici comment bien les calculer.

Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ?

En souscrivant à un prêt ou à un crédit immobilier, vous n’êtes pas le seul gagnant. Généralement, les banques aussi en profitent pour faire de belles affaires. Elles trouvent donc leur rémunération sur le montant emprunté à travers le système de taux d’intérêt. Celui est appliqué au capital emprunté.

Le taux varie en fonction de trois différents critères à savoir :

  • le profil de l’emprunteur,
  • la nature du prêt contracté,
  • les conditions générales du marché d’emprunt.

De plus, après une augmentation de la durée du prêt ou alors des intérêts à payer, le montant total du crédit à rembourser devient plus important. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de toujours chercher un prêt immobilier au taux d’intérêt bas.

Comment calculer les intérêts de votre crédit immobilier ?

Au vu du précédent développement, il convient de signaler que calculer les intérêts d’un prêt immobilier revient à déterminer la rémunération de l’établissement bancaire. Généralement, deux grandes méthodes permettent de procéder à ce calcul. Elles sont liées à la nature du prêt. C’est ainsi qu’on distingue le crédit In Fine et le prêt amortissable.

  • Déterminer les intérêts d’un prêt amortissable

Le prêt amortissable est celui qui est adapté à tous les types de moyens. On y retrouve notamment les crédits à la consommation. Pour déterminer les intérêts de la banque sur le prêt immobilier, vous devez procéder au calcul par mois, puisque la périodicité est mensuelle.

Dans la pratique, les intérêts du premier mois sont obtenus par la formule suivante : Taux x capital emprunté.

En ce qui concerne la deuxième mensualité, vous ferez simplement : Capital restant dû x taux.calcul des interets

Vous pouvez utiliser un tableau d’amortissement, à défaut d’un simulateur pour vous aider dans le cadre du calcul des intérêts pour le prêt immobilier amortissable. Par ailleurs, la part d’intérêt est plus grande lors du premier remboursement. Ainsi, les échéances et le capital se remboursent avec une aisance remarquable.

  • Calculer les intérêts pour un prêt In Fine

Le prêt In Fine est l’option qui s’adapte le mieux aux investisseurs immobiliers. C’est un système de financement qui est assez cher et qui peut amener l’emprunteur à perdre beaucoup d’argent. En raison de son taux qui est élevé, le crédit In Fine n’est pas recommandé aux particuliers. Cependant, les intérêts du prêt immobilier se calculent avec une certaine facilité. Vous n’avez qu’à multiplier le taux d’intérêt de la banque par le capital emprunté. Ensuite, multipliez à nouveau le résultat obtenu par la durée du crédit.

Dans ce système, vous ne payez la somme empruntée qu’à l’expiration du prêt. En conséquence, le capital reste identique jusqu’à la fin du contrat. Cela dit, vous savez désormais comment calculer les intérêts bancaires si vous souhaitez souscrire à un prêt immobilier. À souligner toutefois que vous avez le choix entre procéder vous-même au calcul ou alors faire appel à un professionnel. Cette dernière option a l’avantage de paraître plus complète pour vous.

Une calculatrice très précise pour les frais de notaire

Contrairement aux idées reçues, les frais de notaire ne sont pas aussi faciles à trouver, car vous devez appliquer un taux spécifique et avoir recours à un calcul précis. Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un site expérimenté comme https://www.immobilier-danger.com/Calcul-des-interets-d-un-emprunt-1070.html afin d’avoir toutes les données les plus fiables. Cela vous évitera aussi de tomber dans des pièges très problématiques pour vos finances.

  • Les taux ne sont pas les mêmes que ce soit pour un achat, une donation…
  • Avec une calculatrice virtuelle, vous gagnez forcément du temps, il suffit de renseigner les différents éléments.
  • Vous devez impérativement vous renseigner sur les frais de notaire avant de valider l’achat de votre bien immobilier.
  • En effet, même s’ils sont inférieurs à 10 000 euros, vous pourriez être contraint de revoir à la baisse votre projet.
  • Si vous envisagez de prendre un prêt, pensez à calculer l’enveloppe budgétaire la plus précise pour cette acquisition.

Si vous ne pouvez pas dépasser les 100 000 euros, vous devez prendre en compte le montant du logement, mais également les frais de notaire. Cela vous permet ainsi de cibler les habitations qui pourront répondre parfaitement à votre demande. Si vous agissez autrement, vous serez rapidement confronté à des difficultés.

Top